Verbier Festival
Cristian Budu
Piano

Le jeune pianiste brésilien Cristian Budu, né de parents d’origine roumaine, remporte le concours Clara Haskil à Vevey en septembre 2013. Dès son très jeune âge, il est reconnu pour son jeu coloré et sensible. A 10 ans, il est lauréat du concours  » Magda Tagliaferro  » à Sao Paulo. Suivent plusieurs autres distinctions, dont le prix  » Nelson Freire  » en 2010 à Rio de Janeiro, qui lui apporte un concert transmis à la radio nationale de même qu’une bourse d’études au Goethe Institut en Allemagne.

Cristian donne régulièrement des concerts au Brésil, entre autres avec l’Orquestra Sinfônica do Estado de São Paulo, et aux Etats-Unis. Il était dernièrement l’invité du Radio-Sinfonieorchester Stuttgart et du Luzerner Sinfonieorchester et a participé aux festivals suivants : Fränkische Musiktage, Lugano Musica, Festival de Zermatt, Gstaad Menuhin Festival, Delft Chamber Music Festival aux Pays-Bas et au Festival International Clara Haskil à Sibiu.

Au cours de la saison 2017-18, il donne des récitals à Toulouse dans le cadre du Festival Piano aux Jacobins, à Wetzikon, la Chaux-de-Fonds et Bienne et joue en duo avec le violoniste In Mo Yang à Genève…

Passionné de musique de chambre, il joue entre autres avec Antonio Meneses, Christian Poltera, Esther Hoppe, Jennifer Stumm, Alexandra Soumm, Giovanni Gnocchi, Joseph Conyers et Semion Gavrikov.

Au Brésil, il prend ses premières leçons de piano avec Elsa Klebanovsky, élève de Wilhelm Kempff. Plus tard il travaille avec Eduardo Monteiro à l’Université de Sao Paulo pour son baccalauréat et obtient son  » Master  » chez Wha Kyung Byun au New England Conservatory of Music de Boston en 2014. Cet institut lui offre une bourse spéciale (Nanna Rose) pour un programme  » Graduate Diploma « .

Son premier enregistrement comportant les Préludes de Chopin et les Bagatelles op. 33 de Beethoven est paru en mai 2016 sous le label Claves Records. Il a reçu un très bon accueil de la presse spécialisée et a été récompensé par l’Editor’s Choice de Gramophone en juillet 2016 et a par un 5 Diapason de Diapason Magazine en été 2016.