Verbier Festival
Nobuko Imai
Alto

Nobuko Imai est considérée comme l’un des altistes les plus remarquables de notre temps. Après avoir terminé ses études à la Toho School of Music, à l’Université de Yale et à la Juilliard School, elle a remporté les premiers prix aux concours internationaux de Munich et de Genève. Après avoir été membre de l’estimé Vermeer Quartet, Mme Imai combine maintenant une brillante carrière de soliste internationale avec l’enseignement à l’Académie de musique de Detmold et au Conservatoire d’Amsterdam, où elle est professeur.

Elle s’est produite avec l’Orchestre philharmonique de Berlin, le Royal Concertgebouw, le Vienna Symphony, le Stockholm Philharmonic, le London Symphony Orchestra, les orchestres de la BBC, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, le Boston Symphony et le Chicago Symphony, entre autres. Elle retourne au Japon plusieurs fois par an, où elle a été conseillère artistique du projet annuel « Viola Space » de la Casals Hall et de l’Ensemble Casals Hall au cours des dix dernières années.

Nobuko Imai s’est produit régulièrement au Marlboro Festival, au Lockenhaus, au Casals Festival, au Saito Kinen Festival, à Aldeburgh et aux BBC Proms. Avec Yuri Bashmet, Kim Kashkashian et Tabea Zimmermann, elle était l’une des quatre altistes du Festival international d’alto de Kromberg.

Dans ses collaborations en musique de chambre, elle a souvent joué avec des noms aussi prestigieux que Gidon Kremer, Yo Yo Ma, Itzhak Perlman, András Schiff, Isaac Stern et Pinchas Zukerman. De plus, elle a fait des tournées avec Midori, jouant de la musique de chambre, tandis que d’autres collaborateurs incluent les pianistes Ronald Brautigam, et l’accordéoniste Mie Miki pour des récitals. Son trio comprend des concerts avec Pamela Frank et Clemens Hagen, Mihaela Martin et Frans Helmerson.

Une liste impressionnante de plus de 30 CD montre les enregistrements de Nobuko Imai pour BIS, Chandos, EMI, Hyperion, Philips et Sony. Plus récemment, elle attire l’attention avec ses enregistrements Philips de Unaccompanied Cello Suites (pour alto) de Bach, ainsi que la Sinfonia Concertante pour violon et alto de Mozart avec Midori/Eschenbach/NDR. Sur BIS, elle a été acclamée pour son CD avec des Oeuvres pour alto et piano du XXe siècle, intitulé « A Bird came down the Walk », du nom de l’Oeuvre qui lui a été dédiée par Takemitsu. Takemitsu a également écrit un concerto pour alto pour Nobuko Imai « A String around Autumn » et la musique contemporaine occupe une place importante dans son répertoire, qui contient toutes les Oeuvres majeures pour alto.

En 1995/1996, Nobuko Imai a été directrice artistique de trois festivals Hindemith qui ont été organisés à son initiative au Wigmore Hall à Londres, à l’Université Columbia à New York et au Casals Hall à Tokyo.

Elle a reçu de nombreux prix, dont le prix Avon Arts Award (1993), le prix artistique du ministre de l’Éducation pour la musique décerné par l’Agence japonaise des affaires culturelles (1994), le prix Mobil du Japon (1995) et, en 1996, le prix le plus prestigieux du Japon, le prix Suntory Hall, qui lui a été décerné par un jury unanime.