Verbier Festival
Thomas Quasthoff
Baryton-basse

Depuis près de quatre décennies, Thomas Quasthoff a établi la norme sur les scènes internationales, émouvant le cOeur d’innombrables auditeurs avec son talent artistique. Il a mis fin à sa carrière exceptionnelle de
chanteur en 2012. Cependant, il a conservé ses liens étroits avec le chant et la musique en tant que professeur à l’Académie de musique Hanns Eisler à Berlin et dans diverses classes de maître. En plus de ses engagements pédagogiques, il s’est découvert de nouveaux talents, se produisant comme narrateur, comédien, modérateur et même acteur.
L’un des chanteurs les plus remarquables dans son domaine, Quasthoff était un invité fréquent d’orchestres tels que le Berlin et le Philharmonique de Vienne, ainsi que de nombreux autres orchestres de qualité. Il a pu être apprécié régulièrement dans toutes les grandes salles de concert, travaillant en étroite collaboration avec des chefs d’orchestre tels que Claudio Abbado, Daniel Barenboim, Christoph Eschenbach, James Levine, Bernard Haitink, Mariss Jansons, Zubin Mehta, Riccardo Muti, Seiji Ozawa, Sir Simon Rattle, Helmuth Rilling, Christian Thielemann et Franz Welser-Möst.

Les débuts de Thomas Quasthoff au Festival Bach de l’Oregon en 1995 ont posé les bases d’une carrière couronnée de succès aux Etats-Unis. Il s’est produit régulièrement au Carnegie Hall de New York après ses débuts en récital en janvier 1999 (WINTERREISE de Schubert).

Thomas Quasthoff a fait ses débuts à l’opéra en 2003 dans le rôle du Ministre/FIDELIO avec l’Orchestre philharmonique de Berlin sous la direction de Sir Simon Rattle au Festival de Pâques de Salzbourg. Ses débuts extraordinaires au Staatsoper de Vienne dans le rôle d’Amfortas dans PARSIFAL de Wagner sous la direction de Donald Runnicles ont suivi au printemps 2004. En janvier 2005, il est revenu à Vienne dans le même rôle pour jouer sous la baguette de Sir Simon Rattle.

Thomas Quasthoff a été artiste en résidence au Musikverein de Vienne, au Concertgebouw d’Amsterdam, au Carnegie Hall et au Lucerne Festival, ainsi qu’à Baden-Baden, Hambourg, au London Wigmore Hall et au Barbican Centre. Il a sorti son nouveau programme soul/blues/jazz Tell It Like It Like It Is en 2010, ce qui l’a amené dans de nombreuses salles de concert à travers l’Europe.

M. Quasthoff a quelque chose à dire – et pas seulement musicalement. Depuis son grand succès à l’automne 2012, où Thomas Quasthoff s’est présenté pour la première fois comme acteur dans le rôle de Feste dans TWELFTH NIGHT de Shakespeare, OR WHAT YOU WILL, il continue à jouer ce rôle au Berliner Ensemble. Au cours des saisons passées, il s’est également produit avec le Belcea Quartett à Hambourg, Berlin et Londres où il s’est produit dans « Seven last words » de Haydn en tant que conférencier, comme narrateur dans GURRE-LIEDER de Schönberg avec l’Orchestre philharmonique de Berlin sous la direction de Sir Simon Rattle ou dans A SURVIVIOR FROM WARSAW de Schönberg avec l’Orchestre symphonique de la radio de Vienne sous la direction de Cornelius Meister. En juillet 2014, Thomas Quasthoff a été acclamé comme Bassa Selim dans Mozarts DIE ENTFÜRHUNG AUS DEM SERAIL au Festspielhaus Baden-Baden. La saison 2014/2015 a vu M. Quasthoff et la soprano Christiane Karg consacrer leurs forces artistiques communes à l’Oeuvre de la poète et romancière française Louise de Vilmorin, tandis qu’à l’Opéra d’État de Vienne, il a contribué en récitant des textes de Joseph von Eichendorff lors d’un récital avec le ténor Michael Schade.

A partir de septembre 2013, Thomas Quasthoff a conquis la scène du cabaret avec l’artiste et auteur de cabaret Michael Frowin et le pianiste Jochen Kilian. Ils sondent l’opinion publique et mettent l’art et la culture, la société et les événements du jour, les types et les thèses sous le microscope de l’artiste de cabaret. A partir de l’automne 2016, ils présenteront un nouveau programme.

D’autres projets incluent le narrateur dans GURRE-LIEDER de Schönberg sous Ingo Metzmacher et JEANNE D’ARC de Honegger sous Bertrand de Billy. Thomas Quasthoff peut être entendu avec Florian Boesch dans un récital littéraire autour de Heinrich Heine à Hambourg, Amsterdam et Graz. Le Verbier Festival et son directeur artistique Martin T:son Engstroem ont invité Thomas Quasthoff à faire ses débuts comme chef d’orchestre dans le cadre du festival. En juillet 2015, il dirigera son propre orchestre de jeunes du festival ainsi que le RIAS Chamber Choir dans LA PASSION DE MATTHEW de Bach.

Thomas Quasthoff a été professeur à la Hochschule für Musik de Detmold de 1996 à 2004, et enseigne depuis à la Hanns Eisler School of Music de Berlin, où il se consacre avec passion à la nouvelle génération de chanteurs. Cette dévotion l’a inspiré à lancer le concours international de chant « Das Lied », qui aura lieu en février 2017. Des master classes l’amèneront de nouveau au festival Heidelberger Frühling, au Verbier Festival au Campus d’été de Rostock ainsi qu’au Festival d’Aldeburgh.

Thomas Quasthoff a commencé ses études vocales avec le professeur Charlotte Lehmann et le professeur Ernst Huber-Contwig à Hanovre, en Allemagne. Ses récompenses musicales nationales et internationales comprennent, entre autres, le premier prix du Concours international de musique ARD de Munich (1988), le Shostakovich à Moscou (1996) et le prix Hamada Trust/Scotsman Festival (Festival international d’Edimbourg 1996). Il a reçu l’Ordre du Mérite de la République Fédérale d’Allemagne du Président de l’Allemagne en 2005, le Prix européen de la culture musicale à la Frauenkirche de Dresde, la Médaille d’or de la Royal Philharmonic Society à Londres, le Prix de musique Herbert von Karajan du Festspielhaus Baden-Baden en 2009, et la Médaille d’or du Wigmore Hall de Londres en 2011. En outre, il a reçu le titre de Österreichischer Kammersänger en 2009.

A partir de 1999, Thomas Quasthoff a eu un contrat d’enregistrement exclusif avec la Deutsche Grammophon Gesellschaft (DGG). Ses CD ont reçu de nombreux prix et trois d’entre eux ont reçu un Grammy : LIEDER AUS DES KNABEN WUNDERHORN de Mahler (avec Anne Sofie von Otter) sous Claudio Abbado, Schubert Lieder orchestré (avec l’Orchestre de chambre d’Europe, également sous Claudio Abbado), et au printemps 2006 pour ses CANTATAS de Bach avec les solistes baroques de Berlin. Six de ses enregistrements ont été récompensés par un Echo Award. En décembre 2014, son dernier album est sorti chez Deutsche Grammophon : Quasthoff a réuni le son décontracté du chanteur de jazz avec son penchant pour la poésie fine dans un nouvel album concept : Mein Weihnachten est une excursion vocale dans le temps des fêtes aux Etats-Unis avec une interprétation littéraire de notre Noël.