Verbier Festival
Dutoit3

Charles Dutoit

Directeur musical du Verbier Festival Orchestra

Nommé Directeur musical du Verbier Festival Orchestra en 2009, le Suisse Charles Dutoit est probablement le Chef qui connaît le mieux cette formation exceptionnelle. Acclamé dans le monde entier, Charles Dutoit est un des Chefs actuels les plus demandés. Il nous fait l’honneur d’être présent chaque été à Verbier pour faire partager sa passion et son génie avec nos jeunes musiciens. Il a dirigé l’ensemble lors de plusieurs tournées internationales et l’a mené à son sommet, en Europe, aux Etats-Unis et en Asie. Son expérience apporte un regard unique sur un vaste répertoire et notamment sur le répertoire français. Les représentations de Pelléas et Mélisande (C. Debussy), en 2012, et de La Damnation de Faust (H. Berlioz), en 2014, en sont deux exemples parmi les plus frappants.

Charles Dutoit collabore avec les plus grands orchestres. Directeur Artistique et Chef Principal du Royal Philharmonic Orchestra de Londres, il vient de fêter 30 ans de collaboration avec le Philadelphia Orchestra, qui lui a décerné le titre de Conductor Laureate. Charles Dutoit a plus de 250 enregistrements, Cds et Dvds, couronnés notamment de deux Grammys, dont une large part avec l’Orchestre Symphonique de Montréal, dont il fut le directeur artistique pendant 25 ans (1977 à 2002), tout en assurant de 1991 à 2001, la direction musicale de l’Orchestre National de France et de 1998 à 2003 et celle du NHK de Tokyo, dont il est Chef honoraire. Directeur artistique de nombreux festivals aux USA et au Japon, il vient de recevoir, en avril 2014, à Varsovie, le Prix “Lifetime Achievement” décerné par les Classical Music Awards.

Article de l’Allegro du 21 juillet 2017

MERCI MONSIEUR DUTOIT

En quelques répétitions, se produit sous sa direction l’étincelle décisive

Nous ne remercierons jamais assez Charles Dutoit d’avoir assuré durant neuf ans la direction musicale du Verbier Festival Orchestra. Depuis qu’il en a pris les rênes, l’orchestre a atteint des sommets de plénitude et de cohésion, rivalisant, le temps d’un soir, avec les plus grands talents internationaux. Comment expliquer ce succès ?

Tout d’abord par une envie constante de dépasser  ses propres limites. Car Charles Dutoit est un habitué des œuvres hors-normes depuis sa prise de fonction au Verbier Festival. L’an passé, il nous offrait une brûlante Carmen de Bizet, toute de séduction vénéneuse. En 2015, il réunissait près de 250 personnes sur la scène de la Salle des Combins pour La Damnation de Faust de Berlioz. Charles Dutoit pré- sente les pièces les plus exigentes pour le plus grand bonheur du public. Ensuite, le chef lausannois possède une connaissance superlative de l’orchestre
symphonique. En quelques répétitions, se produit sous sa direction l’étincelle décisive. Le fondateur du Festival, Martin T:son Engstroem, n’a pas de mots assez louangeurs pour le travail effectué par le Vaudois : «Charles est un grand maître de la direction d’orchestre : sa façon de travailler avec les jeunes, sa connaissance du style mais aussi sa parfaite maîtrise de l’instrument symphonique sont telles que les jeunes musiciens progressent de façon phénoménale sous sa direction. Je ne connais pas de plus grand interprète de la musique française. Ce qu’il apporte aux musiciens est une vraie leçon pour toute la vie. Je lui suis profondément reconnaissant de tout le
travail qu’il a effectué pour l’orchestre». Et puis, il y a cet amour de la transmission, chevillé au corps, qui permet à Dutoit de transfigurer un ensemble de musiciens, dont près d’un tiers se renouvelle à chaque édition. Insistons encore sur le caractère extraordinaire de la soirée : une œuvre magistrale, un cast vocal somptueux et l’immense
talent de bâtisseur d’orchestre d’un musicien d’exception. Merci monsieur Dutoit !

We cannot thank Charles Dutoit enough for having been the musical director of the Verbier Festival Orchestra for nine years. There is in Dutoit a deeply ingrained love of transmission which allows him to transfigure a group of musicians, of which nearly a third is renewed for each edition. Let us insist on the extraordinary character of tonight’s concert: a masterly oeuvre, a sumptuous vocal cast and the immense orchestra building talent of an exceptional musician. Thank you, Monsieur Dutoit!

Laurent Vilarem