Header image of page : VFO / GERGIEV / MATSUEV
mainstage

VFO / GERGIEV / MATSUEV

Tchaïkovski Concerto pour piano N° 2, Prokofiev Symphonie N° 5
Deux œuvres contrastées mais de puissance égale, le Concerto pour piano N° 2 de Tchaïkovski et la Symphonie N° 5 de Prokofiev, sont ici présentées par le Verbier Festival Orchestra, sous la baguette de son Directeur musical Valery Gergiev, et le pianiste Denis Matsuev.
Programme

PIOTR ILYITCH TCHAÏKOVSKI
Concerto pour piano et orchestre N° 2 en sol majeur op. 44

SERGUEÏ PROKOFIEV
Symphonie N° 5 si bémol majeur op. 100

présenté par

 

Bien que son Concerto pour piano N° 2 ait été moins bien accueilli que le précédent, Tchaïkovski le considérait comme l’une de ses œuvres les plus abouties. L’écriture pianistique du premier et du dernier mouvement est étincelante. Au centre de la partition, particulièrement original, le langoureux mouvement lent offre des solos de violon et violoncelle si étendus que la partition en devient presque un Triple Concerto. Succès immédiat, la Symphonie N° 5 de Prokofiev a coïncidé avec un dégel des autorités soviétiques à l’égard du compositeur – suggéré, peut-être, par la sérénité du thème initial. Autres références politiques possibles, mais à l’oppression : l’utilisation d’une danse écartée de Roméo et Juliette, dans le Scherzo, où, vers la fin du Finale, la progression implacable d’ostinatos maniaques et mécaniques.

 

avec le généreux soutien de

Madame Aline Foriel-Destezet