fbpx
Header image of page : VFCO / TAKÁCS-NAGY / ŠPAČEK
Concert symphonique

VFCO / TAKÁCS-NAGY / ŠPAČEK

Mozart, Beethoven
Gábor Takács-Nagy et le Verbier Festival Chamber Orchestra se lancent dans la joyeuse et spirituelle Huitième Symphonie – l'une des deux symphonies du compositeur données par l'ensemble au cours de ce Festival. Le Concerto pour violon N° 3 en sol majeur K. 216 de Mozart sera interprété par Josef Špaček, qui fera ses débuts cette année sur la scène du Verbier Festival.
Programme

WOLFGANG AMADEUS MOZART
Concerto pour violon et orchestre N° 3 en sol majeur K. 216

LUDWIG VAN BEETHOVEN
Symphonie N° 8 en fa majeur op. 93

présenté par

 

Mozart a écrit son Concerto pour violon N° 3 en 1775 en parallèle de son poste violon solo de l’orchestre de la cour de Salzbourg. Il est probable que les deux mouvements rapides doivent une partie de leur éclat virtuose à l’influence des violonistes italiens baroques qu’il avait étudiés avec son père, lui aussi violoniste. Son Adagio s’ouvre ingénieusement sur un thème à l’unisson, l’accompagnement n’entrant qu’à la sixième note, la plus sensible. La Symphonie N° 8 de Beethoven a surpris lors de sa création en 1814 par son style léger, rappelant celui de Haydn et sa concision, alors que jusque-là ses symphonies avaient toujours augmenté en taille et en densité. On y retrouve des traits d’humour à la Haydn, comme dans le Finale où, après une ouverture pianissimo, l’orchestre effectue un virage radical dans son harmonie, éloignée du ton principal.

Media
MOZART Concerto pour violon et orchestre N° 3 en sol majeur K. 216 | VFCO / Koopman – R. Capuçon (Salle des Combins, 2015)
BEETHOVEN Symphonie N° 8 en fa majeur op. 93 | VFCO / Minkowski (Salle des Combins, 2012)

NOTRE 28e ÉDITION EST EN PLEINE EFFERVESCENCE… Consultez nos protocoles de sécurité mis à jour.