fbpx
Header image of page : JOHAN DALENE / JULIEN QUENTIN
Musique de chambre

JOHAN DALENE / JULIEN QUENTIN

Ravel, Bulak, Sibelius, Prokofiev
Johan Dalene (VF Academy 2016) s'associe à Julien Quentin pour un récital qui fait la part belle au répertoire violonistique, dont la Sonate pour violon et piano N° 1 de Kaan Bulak, composée spécialement pour lui et donnée en première mondiale au Festival.
Programme

MAURICE RAVEL
Sonate pour violon et piano en sol majeur

KAAN BULAK
Sonate pour violon et piano N° 1

JEAN SIBELIUS
Six pièces pour violon et piano op. 79
– N° 1 Souvenir
– N° 5 Tanz-Idylle
– N° 6 Berceuse

SERGUEÏ PROKOFIEV
Sonate pour violon et piano N° 2 en ré majeur op. 94bis

La Sonate pour violon de Ravel de 1927 frappe par le décalage entre son écriture et l’usage classique du violon : son froid et insensible en parcourant le thème fluide du premier mouvement ; grattements de pizzicato et gémissements Blues dans le second ; figures mécaniques entêtantes pour le Perpetuum mobile final. La Sonate pour violon de Kaan Bulak, est tout aussi singulière, s’ouvrant sur un Agitato dans lequel le violon interpelle le piano tumultueux. Après un sombre sonoro cantabile « déconstruisant la réalité avec une mélodie », un Adagio final trouve sa conclusion. Les trois pièces de Sibelius ont également un caractère non traditionnel dû à l’indépendance constante du violon par rapport au piano. La Sonate pour violon N° 2 en quatre mouvements de Prokofiev, datant de 1944, a initialement vu le jour en 1943 en tant que Sonate pour flûte op. 94, avant que David Oistrak – dédicataire de sa plus ténébreuse Sonate pour violon N° 1 – ne le persuade de la consacrer au violon.

Media
Pré-concertcast : Dalene, Quentin & Bulak en conversation avec Charlotte Gardner (EN)
RAVEL Sonate pour violon et piano en sol majeur | Janine Jansen – Itamar Golan (Église de Verbier, 2013)