Header image of page : RENCONTRES INÉDITES I
mainstage

RENCONTRES INÉDITES I

Schnittke, Strauss / Hadelich – A. Sitkovetsky – Tamestit – Gerhardt – Matsuev
Les Rencontres Inédites représentent l'esprit du Verbier Festival et ce concert-là met à l'honneur Alexander Sitkovetsky, Antoine Tamesit et Denis Matsuev ainsi qu'Alban Gerhardt et Augustin Hadelich qui participent au Festival pour la première fois.
Programme

ALFRED SCHNITTKE
Trio à cordes

RICHARD STRAUSS
Quatuor pour piano et cordes en ut mineur op. 13

Le triste Trio à cordes en deux mouvements d’Alfred Schnittke est une œuvre tardive, composée en 1985 en l’honneur du centenaire de la naissance d’Alban Berg. Ses clins d’œil à l’héritage viennois de Berg comprennent des murmures schubertiens et de mahleriens, et une forme sonate en premier mouvement. La structure de ce mouvement provient principalement de son thème initial de danse mélancolique. L’Adagio qui suit inverse ce thème et se transforme en une marche funèbre encore plus sombre. La pièce se termine sur un sinistre gémissement de violon. Le Quatuor avec piano de Strauss (1885) a été composé alors que le compositeur n’avait que 21 ans. L’ombre de Brahms, qui plane dans l’Allegro d’ouverture, est presque étonnante, mais à laquelle s’ajoute un second sujet ardent, élancé, ponctué de petits motifs thématiques. Le Scherzo badin renferme quant à lui un trio viennois romantique. Enfin, après un Andante sentimental, survient un final passionné.