fbpx
Header image of page : NOBUYUKI TSUJII
Récital piano

NOBUYUKI TSUJII

BEETHOVEN, LISZT & CHOPIN
Le pianiste Nobuyuki Tsujii, décrit par The Observer comme “la définition même de la virtuosité”, présente lors d’un concert à l’Église des chefs-d'œuvre de Beethoven, Chopin et Liszt.
Programme

LUDWIG VAN BEETHOVEN (1770-1827)
Sonate pour piano N° 14 en do dièse mineur op. 27 N° 2 « Clair de lune »

FRANZ LISZT (1811-1886)
Consolation N° 3 en ré bémol majeur S. 172
Mephisto Waltz N° 1 S. 514

FRÉDÉRIC CHOPIN (1810-1849)
Barcarolle en fa dièse majeur op. 60
Sonate pour piano N° 3 en si mineur op. 58

En 1802, Beethoven s’inscrit dans la rupture : plutôt que de suivre l’architecture habituelle rapide-lent-rapide, il débute avec un premier mouvement calme et hypnotique sa Sonate N° 14, de ce fait surnommée « Clair de lune ». Un élégant Allegretto aboutit ensuite à un finale percussif aux rythmes colériques. La Consolation N° 3 en ré bémol majeur de Liszt (1850), aux allures de nocturne, peut se lire comme un hommage à Chopin, disparu une année plus tôt. Après un saut de 3 décennies, sa virtuose Mephisto Waltz N° 2 dédiée à Saint-Saëns s’ouvre et se clôt par un diabolique et mystérieux triton. Si la Barcarolle en fa dièse majeur de Chopin fait allusion aux apaisantes chansons des gondoliers vénitiens, sa force dramatique la transporte au-delà des frontières du genre. Sa troisième et dernière Sonate pour piano (1844) apporte tout autant sa patte à une forme typique. Le premier mouvement développe un thème introductif mirifique, tandis que le bref Scherzo et le Largo « nocturnesque » se dirigent vers un rondo final empli de bravoure et d’urgence.

présenté par