fbpx
Header image of page : HUPPERT / SADE
Théâtre

HUPPERT / SADE

« Justine et Juliette, le vice ou la vertu »
La lecture de ce soir met en scène la talentueuse Isabelle Huppert présentant un duo de nouvelles écrites par l'auteur le plus violent, sexuellement obscène et provocateur du XVIIIe siècle, le marquis de Sade. Après la publication conjointe de “Justine” et “Juliette” en 1801, Napoléon Bonaparte l'a fait incarcérer pour le reste de sa vie.
Programme

Isabelle Huppert lit Sade
“Justine et Juliette, le vice ou la vertu”.

La lecture de ce soir met en scène un duo de nouvelles écrites par l’auteur le plus violent, sexuellement obscène et provocateur du XVIIIe siècle, le marquis de Sade (1740-1814). Écrit en 1787, « Justine » ou « Les malheurs de la vertu » dépeint la souillure d’une jeune fille par un prêtre libertin avec une hostie. “Juliette” a suivi en 1797, racontant l’histoire de la sœur de Justine élevée au couvent qui, après avoir été informée par une femme qui la maltraite que la moralité et la religion sont inutiles, se lance dans une vie réussie de meurtrière érotomane amorale. Ce qui est le plus choquant pour la société du XVIIIe siècle, c’est que la voix littéraire de Sade ne condamne pas, mais au contraire adopte froidement et philosophiquement le concept des crimes et des attitudes qu’il dépeint. Après la publication conjointe de ses deux oeuvres en 1801, Napoléon Bonaparte l’a fait incarcérer pour le reste de sa vie.