fbpx
Header image of page : VFCO / PAPPANO / PLETNEV
concert symphonique

VFCO / PAPPANO / PLETNEV

Rossini, Mozart, Bizet

Antonio Pappano dirige le VFCO avec, en soliste Mikhaïl Pletnev, dans un programme où l’effervescence de Rossini et Bizet encadre l'élégant Concerto pour piano N° 26 de Mozart.

Programme

GIOACHINO ROSSINI (1792-1868)
Le Barbier de Séville, ouverture

WOLFGANG AMADEUS MOZART (1756-1791)
Concerto pour piano et orchestre N° 26 en ré majeur K. 537 « Couronnement »

Entracte

GEORGES BIZET (1838-1875)
Symphonie N° 1 en ut majeur

Créé en 1816, l’opéra de Rossini Le Barbier de Séville commence par une ouverture étincelante, toute en rebondissements, pauses, déflagrations. Le hautbois y a la part belle, comme le fameux « crescendo Rossini », qui consiste à répéter une phrase en augmentant sa vitesse et son volume. Le Concerto pour piano N°26 de Mozart date de 1788, l’année qui suit l’opéra Don Giovanni. Les violons introduisent les trois thèmes du gracieux premier mouvement, avant que le piano n’ouvre la voie au Larghetto simple et chantant qui suit, puis au grand Rondo final. Composée par Bizet en 1855 à l’âge de 17 ans, la Symphonie en ut n’a pas été jouée jusqu’à sa redécouverte en 1933. Après un premier mouvement mozartien, vient un Adagio dont le thème exotique est présenté par le hautbois. Le Scherzo bondissant est doté d’un trio coloré de bourdons pastoraux. Le Finale rapide oppose une marche enjouée, digne de Carmen, à un second thème plus doux.