Simon Rattle

direction
Biographie

Sir Simon Rattle est né à Liverpool et a étudié à la Royal Academy of Music.

De 1980 à 1998, Sir Simon a été chef principal et conseiller artistique de l’Orchestre symphonique de Birmingham et a été nommé directeur musical en 1990. En 2002, il a occupé le poste de directeur artistique et chef principal du Berliner Philharmoniker, où il est resté jusqu’à la fin de la saison 2017-18. Sir Simon a été nommé directeur musical de l’Orchestre symphonique de Londres en septembre 2017, poste qu’il a occupé jusqu’à la saison 2023-24, date à laquelle il est devenu chef émérite de l’orchestre. En 2023-24, Sir Simon a pris le poste de chef principal de l’Orchestre symphonique de la Bayerischer Rundfunk à Munich. Il est un artiste principal de l’Orchestra of the Age of Enlightenment et le fondateur bienfaiteur du Birmingham Contemporary Music Group.

Sir Simon a réalisé plus de 70 enregistrements pour le label EMI (aujourd’hui Warner Classics) et a reçu de nombreux prix internationaux prestigieux pour ses enregistrements sur divers labels. Les sorties chez EMI comprennent la Symphonie des psaumes de Stravinsky (qui a reçu un Grammy Award pour la meilleure performance chorale), la Symphonie fantastique de Berlioz, L’enfant et les sortilèges de Ravel, la Suite Casse-Noisette de Tchaïkovski, la Symphonie no 2 de Mahler, Le Sacre du printemps de Stravinsky et Les Cloches et Danses symphoniques de Rachmaninov, tous enregistrés avec le Berliner Philharmoniker. Ses enregistrements les plus récents incluent La Damnation de Faust de Berlioz, Woven Space de Helen Grime, Pelléas et Mélisande de Debussy, Remembering de Turnage, et Le Christ au mont des Oliviers de Beethoven, tous sortis sous le propre label discographique de l’Orchestre symphonique de Londres, LSO Live.

Sir Simon fait régulièrement des tournées en Europe, aux États-Unis et en Asie, et entretient des relations étroites et durables avec les orchestres les plus prestigieux du monde. Il dirige régulièrement la Staatskapelle Berlin, le Berliner Philharmoniker, l’Orchestre de chambre d’Europe et la Philharmonique tchèque. Parmi ses récents temps forts lyriques, citons Der Rosenkavalier avec le Metropolitan Opera de New York, Katya Kabanova de Janáček avec la Deutsche Staatsoper Berlin et Wozzeck avec l’Orchestre symphonique de Londres au Festival d’Aix en Provence.

L’éducation musicale revêt une importance primordiale pour Sir Simon, et son partenariat avec le Berliner Philharmoniker a ouvert de nouvelles voies avec le programme éducatif Zukunft@Bphil, lui valant le prix Comenius, le prix spécial Schiller de la ville de Mannheim, la Golden Camera et la médaille Urania. Lui et le Berliner Philharmoniker ont également été nommés ambassadeurs internationaux de l’UNICEF en 2004, une première pour un ensemble artistique. En 2019, Sir Simon a annoncé la création de la LSO East London Academy, développée par l’Orchestre symphonique de Londres en partenariat avec 10 arrondissements de l’est de Londres. Ce programme gratuit vise à identifier et à développer le potentiel des jeunes Londoniens de 11 à 18 ans présentant un talent musical exceptionnel, indépendamment de leur milieu ou de leur situation financière. Sir Simon a été anobli par Sa Majesté la reine Elizabeth II en 1994 et a reçu l’Ordre du Mérite en 2014. Il a reçu l’Ordre du Mérite à Berlin en 2018. En 2019, Sir Simon a reçu la liberté de la Ville de Londres.

Sa première saison (23/24) en tant que chef principal de l’Orchestre symphonique de la Bayerischer Rundfunk comprendra des tournées aux États-Unis et en Europe, des concerts d’Idomeneo, ainsi qu’une importante nouvelle commande de Thomas Adès. Il apparaîtra également dans des concerts avec l’Orchestre de chambre Mahler, le Berliner Philharmoniker, l’Orchestre de chambre d’Europe, la Philharmonique tchèque, l’Orchestre symphonique de Londres et au Festival de Verbier 2024.


Programme
23 juillet 2024 18:30
symphonique
VFCO / RATTLE / KAVAKOS / MÄKELÄ / SHANI

Streaming
17 juillet 2018 RATTLE, SCHIFF
Concerts
Rattle & Schiff dans la Symphonie n°5 et le Concerto pour piano n°1 de Beethoven