fbpx
Header image of page : YAMEN SAADI / JULIEN QUENTIN
musique de chambre

YAMEN SAADI / JULIEN QUENTIN

Poulenc, Brahms, Strauss

L’étoile montante, le violoniste Yamen Saadi, et un des fidèle pianiste de Verbier, Julien Quentin, interprètent trois sonates pour violon de Poulenc, Brahms et Strauss, très contrastées mais toutes aussi émouvantes.

Programme

FRANCIS POULENC (1899-1963)
Sonate pour violon et piano

JOHANNES BRAHMS (1833-1897)
Sonate pour violon et piano N° 2 en la majeur op. 100

Entracte

RICHARD STRAUSS (1864-1949)
Sonate pour violon et piano en mi bémol majeur op. 18

Écrite en 1943, la Sonate pour violon en trois mouvements de Poulenc est dédiée au poète espagnol Federico García Lorca, victime des nationalistes pendant la guerre civile espagnole. Ses mouvements extérieurs intensément dramatiques encadrent un Intermezzo central plus doux aux accents espagnols, reprenant un vers de Lorca : « La guitare fait pleurer les rêves ».

La deuxième sonate pour violon de Brahms, composée en 1886 et dédiée à l’alto Hermine Spies, est riche en textures. Certains thèmes font référence à des chansons qu’il avait écrites pour elle. Un Allegro amabile chaleureux et un rondo final gracieusement extatique encadrent un mouvement central qui alterne un Andante lyrique avec des scherzo énergiques. L’ardente Sonate pour violon en trois mouvements que Strauss écrivit l’année suivante fut également inspirée par une chanteuse : sa future épouse, la soprano Pauline de Ahna. Ses textures luxueuses et inventives et ses audacieuses tournures harmoniques ont souvent des accents d’opéra.