fbpx
Header image of page : JOAQUÍN ACHÚCARRO
récital piano

JOAQUÍN ACHÚCARRO

Brahms, Liszt, Ravel, Scriabine, Rachmaninoff

Le pianiste espagnol Joaquín Achúcarro présente un programme de valses, études et préludes, alliant nostalgie et lyrisme somptueux.

Programme

JOHANNES BRAHMS (1833-1897)
Variations sur un thème de R. Schumann op. 9

FRANZ LISZT (1811-1886)
Valse oubliée S. 215 N° 1
Liebestraum S. 541 N° 3

MAURICE RAVEL (1875-1937)
Valses nobles et sentimentales

SERGUEÏ RACHMANINOFF (1873-1943)
Prélude en fa dièse mineur op. 23 N° 1
Prélude en sol bémol majeur op. 23 N° 10
Prélude en sol dièse mineur op. 32 N° 12

ALEXANDRE SCRIABINE (1872-1915)
Étude en do dièse mineur op. 2 N° 1
Étude en ré dièse mineur op. 8 N° 12

Tour à tour turbulentes et tendrement nostalgiques, lesVariations sur un thème de Robert Schumann de Brahms furent écrites en 1854, juste après l’internement de Schumann. La Valse oubliée N°1 de 1887 de Lizst, avec ses figures rythmiques rapides, est d’une nostalgie plus acérée. Par contraste, sa troisième valse lente et sentimentale Liebestraum, de 1850, fait flotter une mélodie simple au milieux de figurations somptueuses. Les huit Valses nobles et sentimentales de Ravel choquèrent lors de leur première audition en 1911 par leurs syncopes, dissonances et chromatismes déconcertants. Le chromatisme est aussi l’une des caractéristiques des préludes de Rachmaninoff des années 1910, des pièces de caractère où la mélodie s’élève au milieu d’une texture complexe d’accords et de contre-mélodies. Les contre-mélodies sont le défi de l’Étude N°1 de Scriabine, qui l’écrivit à l’âge de 15 ans, et les octaves, celui de son Étude N° 12 « Patetico », un chef-d’œuvre de virtuosité.