fbpx
Header image of page : VFO / MÄKELÄ / WANG
mainstage

VFO / MÄKELÄ / WANG

Rachmaninoff, Mahler

Yuja Wang rejoint Klaus Mäkelä et le VFO pour le quatrième concerto pour piano de Rachmaninoff, urgent et d’une éblouissante virtuosité, suivi de la sublime cinquième symphonie de Mahler.

Programme

SERGUEÏ RACHMANINOFF (1873-1943)
Concerto pour piano et orchestre N° 4 en sol mineur op. 40

Entracte

GUSTAV MAHLER (1860-1911)
Symphonie N° 5 en do dièse mineur

Achevé en 1926, le quatrième concerto pour piano de Rachmaninoff marque la fin d’une longue période silence après son émigration aux États-Unis suite à la révolution russe. En combinant son héritage romantique avec un langage plus moderne, l’œuvre propose un Largo central à la fois tendu et contemplatif. Celui-ci encadré par deux Allegro vivaces agités, le second constituant un véritable défi pour le pianiste. Mahler a écrit sa Cinquième Symphonie au cours des étés 1901 et 1902, juste après avoir rencontré sa future épouse, Alma. Le premier mouvement se présente comme une marche funèbre, entrecoupée de deux sections en trio, l’une tourbillonnante et l’autre plus sobre. Le premier trio devient ensuite la base du deuxième mouvement, qui s’épanouit jusqu’à une polyphonie de cuivres triomphant. Viennent ensuite un Scherzo avec des valses folkloriques et urbaines, et un Adagietto à cordes et à la harpe, conçu comme une déclaration d’amour à Alma. Le joyeux Rondo-Finale réimagine ensuite le thème de l’Adagietto, atteignant son apogée dans le deuxième mouvement.

Présenté par