COLLINS, QUENTIN

Mozart, Weber & Poulenc

Église - 28 juillet 2007

medici.tv

Abonnez-vous à medici.tv pour regarder le replay dans son intégralité.

medici.tv >
MICHAEL COLLINS clarinette
JULIEN QUENTIN piano

PROGRAMME

WOLFGANG AMADEUS MOZART
Sonate N° 32 en si bémol majeur K 454 « Strinasacchi »
CARL MARIA VON WEBER
Grand duo concertant pour clarinette et piano op.48
FRANCIS POULENC
Sonate pour clarinette et piano

Un des plus grands clarinettistes d’aujourd’hui, l’anglais Michael Collins, était sur la scène du Festival de Verbier en 2007 pour interpréter quelques-unes des plus belles pièces de la musique de chambre pour clarinette. À ses côtés, le pianiste français Julien Quentin, un habitué du festival.

Tous deux font d’emblée merveille avec la Sonate pour violon et piano « Strinasacchi » K. 454 de Mozart, transcrite pour clarinette par Collins lui-même. Vient ensuite le magnifique Grand duo concertant pour clarinette et piano en mi bémol majeur de Weber, dans lequel les jeux de Collins et Quentin se répondent avec une belle fluidité. Enfin, le duo interprète la Sonate pour clarinette et piano de Poulenc, écrite pour Benny Goodman qui la créa avec Leonard Bernstein au piano. Dans ce pur chef–d’œuvre composé pour une légende de la clarinette, Michael Collins se montre entièrement digne de son prédécesseur, et ce n’est pas peu dire.