fbpx

VFCO / Pappano / Jansen

Bruch, Brahms

Salle des Combins - 21 juillet 2021

medici.tv

Créez votre compte gratuitement sur medici.tv pour regarder le replay dans son intégralité — replay disponible jusqu’au 31 octobre 2021

medici.tv >

MAX BRUCH
Concerto pour violon et orchestre N° 1 en sol mineur op. 26 

JOHANNES BRAHMS
Sérénade N° 1 en ré majeur op. 11

Pilier du concerto romantique pour violon, celui de Bruch n’est pourtant pas signé d’un violoniste. Pour en ajuster l’écriture, il fera appel à la star de l’époque, Joseph Joachim à qui il dédicacera l’œuvre. Les élans rhapsodiques de ce Concerto N° 1 s’ajoutent aux double cordes et arpèges acrobatiques qui parsèment le premier et troisième mouvement. Le second suit sans interruption le premier et offre ainsi un instant de profond lyrisme, dialogue apaisé entre le violon et l’orchestre. Brahms avait encore une vingtaine d’années lorsqu’il a écrit sa Sérénade N° 1, optimiste et pastorale. Bien qu’elle soit glorieusement brahmsienne et symphonique, ses six mouvements, qui font appel à un groupe de bois et cors proéminents, rappellent également les divertimenti de Mozart à ses débuts. À l’origine, elle était écrite pour flûte, clarinette, deux bassons, cor et quatuor à cordes, avant que Joseph Joachim ne persuade Brahms de l’orchestrer.